« Kivu », une pièce de théâtre chargée en émotions joué à l’IFB

15 Nov 2015 Par La Rédaction dans Arts Lus 167 fois

Vendredi le 02 et samedi le 03, dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Burundi, une pièce de théâtre dénommé « Kivu » a été jouée par la Troupes Les Enfoirés de Sanoladante.

Cette pièce en un seul act, jouée par deux acteurs, découle de la plume de Marshall Mpinga Rugano. Ce jeune écrivain créateur relate une histoire d’une femme nommé KIVU, qui a vécu une histoire que vit ou à déjà vécu plus d’une femme dans les zones en guerre. 

Violée par son frère devenu « Kadogo » (enfants soldat), Kivu est enceinte d’un enfant dont elle se demande si elle lui dira son vrai père. Le tourment de Kivu est aussi d’avoir assisté à une scène où un rebelle a violé sa mère. Avant son dernier souffle, le père de Kivu, rôle interprété par Arthur Banshayeko, prononce : « … se taire c’est mourir », et Kivu décide dès lors de parler de sa souffrance. 

Arthur Banshayeko et Laure Sheilla Inangoma dans Kivu

Entre drame, comédie, réalité poussant tout en chacun à se mettre en cause, le public présent dans la salle, très attentive, est emporté à la première minute par la voix perçante de Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de KIVU. « Certains des spectateurs m’ont avoué qu’ils ont pleuré en sentant la misère de Kivu », dit Inangoma, après la deuxième représentation.

La mise en scène assurée par Léon Zongo, burkinabé et Mpinga Rugano Marshall, auteur du texte Kivu, Sheilla indique : « Les répétitions de la pièce ont été un moment de grand apprentissage (…). Ce fut un grand défi de pouvoir bien incarner le rôle d'une jeune fille comme KIVU ». « Nous avons atteint notre objectif qui était de susciter l’émotion à notre public », d’un visage très content, nous raconte Marshall. « J’ai remarqué que les gens verser des larmes (…) je me suis dit, waouh ! Le message est passé », ajoute l’auteur de KIVU. 

Les problèmes dont a fait face la préparation de la pièce, nous partage Marshall, fut le problème de trouver une actrice qui puisse bien interpréter le rôle de Kivu. Mais également, pouvoir former une très belle équipe avec Léon Zongo, co-metteur en scène, nous avoue Marshall. « Chacun avait sa manière de travailler mais nous y sommes arrivés », souligne Marshall. 

La Troupe Les Enfoirés de Sanoladante existe depuis 2012. Elle a débuté avec des élèves des Lycées de Bujumbura : Lycée du Lac Tanganyika, Lycée du Saint Esprit, Ecole SOS de Bujumbura, Lycée Notre de Dame de Rohero et l'Ecole Indépendante. 

Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de Kivu /Photo ©Agafoto. Un peu plus de photos sur la page facebook



Mot cle de l'article: Théâtre   Kivu  

« Kivu », une pièce de théâtre chargée en émotions joué à l’IFB

15 Nov 2015 Par La Rédaction dans Arts Lus 167 fois

Vendredi le 02 et samedi le 03, dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Burundi, une pièce de théâtre dénommé « Kivu » a été jouée par la Troupes Les Enfoirés de Sanoladante.

Cette pièce en un seul act, jouée par deux acteurs, découle de la plume de Marshall Mpinga Rugano. Ce jeune écrivain créateur relate une histoire d’une femme nommé KIVU, qui a vécu une histoire que vit ou à déjà vécu plus d’une femme dans les zones en guerre. 

Violée par son frère devenu « Kadogo » (enfants soldat), Kivu est enceinte d’un enfant dont elle se demande si elle lui dira son vrai père. Le tourment de Kivu est aussi d’avoir assisté à une scène où un rebelle a violé sa mère. Avant son dernier souffle, le père de Kivu, rôle interprété par Arthur Banshayeko, prononce : « … se taire c’est mourir », et Kivu décide dès lors de parler de sa souffrance. 

Arthur Banshayeko et Laure Sheilla Inangoma dans Kivu

Entre drame, comédie, réalité poussant tout en chacun à se mettre en cause, le public présent dans la salle, très attentive, est emporté à la première minute par la voix perçante de Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de KIVU. « Certains des spectateurs m’ont avoué qu’ils ont pleuré en sentant la misère de Kivu », dit Inangoma, après la deuxième représentation.

La mise en scène assurée par Léon Zongo, burkinabé et Mpinga Rugano Marshall, auteur du texte Kivu, Sheilla indique : « Les répétitions de la pièce ont été un moment de grand apprentissage (…). Ce fut un grand défi de pouvoir bien incarner le rôle d'une jeune fille comme KIVU ». « Nous avons atteint notre objectif qui était de susciter l’émotion à notre public », d’un visage très content, nous raconte Marshall. « J’ai remarqué que les gens verser des larmes (…) je me suis dit, waouh ! Le message est passé », ajoute l’auteur de KIVU. 

Les problèmes dont a fait face la préparation de la pièce, nous partage Marshall, fut le problème de trouver une actrice qui puisse bien interpréter le rôle de Kivu. Mais également, pouvoir former une très belle équipe avec Léon Zongo, co-metteur en scène, nous avoue Marshall. « Chacun avait sa manière de travailler mais nous y sommes arrivés », souligne Marshall. 

La Troupe Les Enfoirés de Sanoladante existe depuis 2012. Elle a débuté avec des élèves des Lycées de Bujumbura : Lycée du Lac Tanganyika, Lycée du Saint Esprit, Ecole SOS de Bujumbura, Lycée Notre de Dame de Rohero et l'Ecole Indépendante. 

Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de Kivu /Photo ©Agafoto. Un peu plus de photos sur la page facebook



Mot cle de l'article: Théâtre   Kivu  

« Kivu », une pièce de théâtre chargée en émotions joué à l’IFB

15 Nov 2015 Par La Rédaction dans Arts Lus 167 fois

Vendredi le 02 et samedi le 03, dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Burundi, une pièce de théâtre dénommé « Kivu » a été jouée par la Troupes Les Enfoirés de Sanoladante.

Cette pièce en un seul act, jouée par deux acteurs, découle de la plume de Marshall Mpinga Rugano. Ce jeune écrivain créateur relate une histoire d’une femme nommé KIVU, qui a vécu une histoire que vit ou à déjà vécu plus d’une femme dans les zones en guerre. 

Violée par son frère devenu « Kadogo » (enfants soldat), Kivu est enceinte d’un enfant dont elle se demande si elle lui dira son vrai père. Le tourment de Kivu est aussi d’avoir assisté à une scène où un rebelle a violé sa mère. Avant son dernier souffle, le père de Kivu, rôle interprété par Arthur Banshayeko, prononce : « … se taire c’est mourir », et Kivu décide dès lors de parler de sa souffrance. 

Arthur Banshayeko et Laure Sheilla Inangoma dans Kivu

Entre drame, comédie, réalité poussant tout en chacun à se mettre en cause, le public présent dans la salle, très attentive, est emporté à la première minute par la voix perçante de Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de KIVU. « Certains des spectateurs m’ont avoué qu’ils ont pleuré en sentant la misère de Kivu », dit Inangoma, après la deuxième représentation.

La mise en scène assurée par Léon Zongo, burkinabé et Mpinga Rugano Marshall, auteur du texte Kivu, Sheilla indique : « Les répétitions de la pièce ont été un moment de grand apprentissage (…). Ce fut un grand défi de pouvoir bien incarner le rôle d'une jeune fille comme KIVU ». « Nous avons atteint notre objectif qui était de susciter l’émotion à notre public », d’un visage très content, nous raconte Marshall. « J’ai remarqué que les gens verser des larmes (…) je me suis dit, waouh ! Le message est passé », ajoute l’auteur de KIVU. 

Les problèmes dont a fait face la préparation de la pièce, nous partage Marshall, fut le problème de trouver une actrice qui puisse bien interpréter le rôle de Kivu. Mais également, pouvoir former une très belle équipe avec Léon Zongo, co-metteur en scène, nous avoue Marshall. « Chacun avait sa manière de travailler mais nous y sommes arrivés », souligne Marshall. 

La Troupe Les Enfoirés de Sanoladante existe depuis 2012. Elle a débuté avec des élèves des Lycées de Bujumbura : Lycée du Lac Tanganyika, Lycée du Saint Esprit, Ecole SOS de Bujumbura, Lycée Notre de Dame de Rohero et l'Ecole Indépendante. 

Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de Kivu /Photo ©Agafoto. Un peu plus de photos sur la page facebook



Mot cle de l'article: Théâtre   Kivu  

« Kivu », une pièce de théâtre chargée en émotions joué à l’IFB

15 Nov 2015 Par La Rédaction dans Arts Lus 167 fois

Vendredi le 02 et samedi le 03, dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Burundi, une pièce de théâtre dénommé « Kivu » a été jouée par la Troupes Les Enfoirés de Sanoladante.

Cette pièce en un seul act, jouée par deux acteurs, découle de la plume de Marshall Mpinga Rugano. Ce jeune écrivain créateur relate une histoire d’une femme nommé KIVU, qui a vécu une histoire que vit ou à déjà vécu plus d’une femme dans les zones en guerre. 

Violée par son frère devenu « Kadogo » (enfants soldat), Kivu est enceinte d’un enfant dont elle se demande si elle lui dira son vrai père. Le tourment de Kivu est aussi d’avoir assisté à une scène où un rebelle a violé sa mère. Avant son dernier souffle, le père de Kivu, rôle interprété par Arthur Banshayeko, prononce : « … se taire c’est mourir », et Kivu décide dès lors de parler de sa souffrance. 

Arthur Banshayeko et Laure Sheilla Inangoma dans Kivu

Entre drame, comédie, réalité poussant tout en chacun à se mettre en cause, le public présent dans la salle, très attentive, est emporté à la première minute par la voix perçante de Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de KIVU. « Certains des spectateurs m’ont avoué qu’ils ont pleuré en sentant la misère de Kivu », dit Inangoma, après la deuxième représentation.

La mise en scène assurée par Léon Zongo, burkinabé et Mpinga Rugano Marshall, auteur du texte Kivu, Sheilla indique : « Les répétitions de la pièce ont été un moment de grand apprentissage (…). Ce fut un grand défi de pouvoir bien incarner le rôle d'une jeune fille comme KIVU ». « Nous avons atteint notre objectif qui était de susciter l’émotion à notre public », d’un visage très content, nous raconte Marshall. « J’ai remarqué que les gens verser des larmes (…) je me suis dit, waouh ! Le message est passé », ajoute l’auteur de KIVU. 

Les problèmes dont a fait face la préparation de la pièce, nous partage Marshall, fut le problème de trouver une actrice qui puisse bien interpréter le rôle de Kivu. Mais également, pouvoir former une très belle équipe avec Léon Zongo, co-metteur en scène, nous avoue Marshall. « Chacun avait sa manière de travailler mais nous y sommes arrivés », souligne Marshall. 

La Troupe Les Enfoirés de Sanoladante existe depuis 2012. Elle a débuté avec des élèves des Lycées de Bujumbura : Lycée du Lac Tanganyika, Lycée du Saint Esprit, Ecole SOS de Bujumbura, Lycée Notre de Dame de Rohero et l'Ecole Indépendante. 

Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de Kivu /Photo ©Agafoto. Un peu plus de photos sur la page facebook



Mot cle de l'article: Théâtre   Kivu  

« Kivu », une pièce de théâtre chargée en émotions joué à l’IFB

15 Nov 2015 Par La Rédaction dans Arts Lus 167 fois

Vendredi le 02 et samedi le 03, dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Burundi, une pièce de théâtre dénommé « Kivu » a été jouée par la Troupes Les Enfoirés de Sanoladante.

Cette pièce en un seul act, jouée par deux acteurs, découle de la plume de Marshall Mpinga Rugano. Ce jeune écrivain créateur relate une histoire d’une femme nommé KIVU, qui a vécu une histoire que vit ou à déjà vécu plus d’une femme dans les zones en guerre. 

Violée par son frère devenu « Kadogo » (enfants soldat), Kivu est enceinte d’un enfant dont elle se demande si elle lui dira son vrai père. Le tourment de Kivu est aussi d’avoir assisté à une scène où un rebelle a violé sa mère. Avant son dernier souffle, le père de Kivu, rôle interprété par Arthur Banshayeko, prononce : « … se taire c’est mourir », et Kivu décide dès lors de parler de sa souffrance. 

Arthur Banshayeko et Laure Sheilla Inangoma dans Kivu

Entre drame, comédie, réalité poussant tout en chacun à se mettre en cause, le public présent dans la salle, très attentive, est emporté à la première minute par la voix perçante de Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de KIVU. « Certains des spectateurs m’ont avoué qu’ils ont pleuré en sentant la misère de Kivu », dit Inangoma, après la deuxième représentation.

La mise en scène assurée par Léon Zongo, burkinabé et Mpinga Rugano Marshall, auteur du texte Kivu, Sheilla indique : « Les répétitions de la pièce ont été un moment de grand apprentissage (…). Ce fut un grand défi de pouvoir bien incarner le rôle d'une jeune fille comme KIVU ». « Nous avons atteint notre objectif qui était de susciter l’émotion à notre public », d’un visage très content, nous raconte Marshall. « J’ai remarqué que les gens verser des larmes (…) je me suis dit, waouh ! Le message est passé », ajoute l’auteur de KIVU. 

Les problèmes dont a fait face la préparation de la pièce, nous partage Marshall, fut le problème de trouver une actrice qui puisse bien interpréter le rôle de Kivu. Mais également, pouvoir former une très belle équipe avec Léon Zongo, co-metteur en scène, nous avoue Marshall. « Chacun avait sa manière de travailler mais nous y sommes arrivés », souligne Marshall. 

La Troupe Les Enfoirés de Sanoladante existe depuis 2012. Elle a débuté avec des élèves des Lycées de Bujumbura : Lycée du Lac Tanganyika, Lycée du Saint Esprit, Ecole SOS de Bujumbura, Lycée Notre de Dame de Rohero et l'Ecole Indépendante. 

Laure Sheilla Inangoma dans le rôle de Kivu /Photo ©Agafoto. Un peu plus de photos sur la page facebook



Mot cle de l'article: Théâtre   Kivu  
Articles plus lus

15/03/2016 La 8ème édition du FESTICAB en approche Lus 949 fois

02/03/2016 La 2ème édition de « Buja sans tabou » ouverte Lus 875 fois

08/07/2016 Une vie à la voix d’or s’est éteinte Lus 629 fois

15/11/2015 La Troupe Pili-pili sur la planche au FESTBUK 2015 Lus 539 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center