Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 

Ange Bernice INGABIRE porte la couronne de Miss Burundi 2016-2017

15 Aug 2016 Par Luc-NoŽl INGABIRE dans Arts Lus 155 fois

 

 

La finale de la compétition de Miss Burundi a eu lieu ce 14 août 2016 à Bujumbura. 11 candidates ont concouru pour la couronne qui, depuis 2012, était portée par Mélodie Mbonayo. La nouvelle porteuse de cette perle est Ange Bernice INGABIRE (21 ans).

Une compétition qui a commencé avec vingt candidates au quart de final. Au terme de la phase finale, la première marche, celle de Miss Burundi 2016-2017, est revenue à Ange Bernice INGABIRE, la première dauphine est KANEZA Monna Walda et la deuxième dauphine, GAHIMBARE Ornella.

La soirée marquant la finale de cette compétition s’est déroulée à l’Hôtel Safari Gate, au bord du Lac Tanganyika. Un vent doux, un public impatient de découvrir qui sera la « reine de l’année », un podium érigé au-dessus de l’une piscine et éclairé en plusieurs couleur, le décor promettait un spectacle agréable à l’œil.

 

Une bonne équipe de journalistes de plusieurs média, des photographes, des cameramen ; objectifs et micro étaient en place pour ne pas rater aucune action, une syllabe des intervenants. 
Le début de cette dernière étape a démarré par une danse traditionnelle exécutée par les 11 candidates. Une dance qui était bien préparée si on se fie à l’élégance de la chorégraphie. 

Après le discours des organisateurs de cet évènement et la compétition, le podium a ensuite été cédé aux candidates pour exposer brièvement leur projet, si une fois élue Miss Burundi. Un passage obligé pour chacune des candidates. Elles se sont succédées l’une après l’autre devant le jury de cinq personnes (trois femmes et deux hommes) et présidé par Ange Muyubira.

   Ornella Gahimbare, Ange Bernice Ingabire, Kaneza Monna Walda (de gauche vers la droite)

Les projets des 11 candidates étaient centrés sur le social, la santé, l’éducation, l’environnement, l’humanitaire. Suivant les sujets des élues, trois projets ont pris le dessus :
Un projet présenté par Ange Bernice INGABIRE (étudiante en Médecine à l’Université du Burundi, en première année) qui est d’apporter une assistance médicale aux enfants qui naissent avec des malformations physiques.
Le projet de KANEZA Monna Walda est centré sur une promotion de l’entrepreneuriat en vue de diminuer le chômage chez les jeunes et surtout les jeunes filles.
Quant à GAHIMBARE Ornella, son projet va vers une création d’un centre d’orientation socio-professionnelle. 

Le choix de ses trois dames au top des marches a été une surprise pour bon nombre de gens. La cause étant que, les votes via les opérateurs téléphoniques penchaient pour Sonia Tuyishime. . « Le jury a fait un bon boulot, les élues ont mérité leurs places », commentaire d’une personne qui a assisté à la soirée.

Rappelons que depuis la création de cet évènement de Miss Burundi en 2009, quatre burundaises ont porté la couronne avant Ange Bernice Ingabire: Kaneza Alida Gloria (2009), Khéïla Marie Ndayikeza (2010), Kwizera Ariella (2011) et Mélodie Mbonayo (2012). La compétition a pris « vacances » trois ans avant de reprendre. L’heure est à l’espérance de la continuité de cet évènement. 



Mot cle de l'article: Miss Burundi   Burundi   Bujumbura   Ange Bernice Ing 
Articles plus lus

15/03/2016 La 8Ťme ťdition du FESTICAB en approche Lus 812 fois

02/03/2016 La 2Ťme ťdition de ę Buja sans tabou Ľ ouverte Lus 696 fois

08/07/2016 Une vie ŗ la voix díor síest ťteinte Lus 489 fois

15/11/2015 Une mŤre vendeuse de mandarines prÍte ŗ tout pour ses enfants Lus 438 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center