Quand on parle de la bonne musique live…

04 Oct 2017 Par La Rédaction dans Art Lus 83 fois

Le soir du samedi 30 septembre à l’IFB, ex-CCF, a été une soirée pleine d’ambiance, d’une grande démonstration de la créativité artistique de la part d’Yves KAMIKIWE et son groupe, lors d’un concert mettant au public son nouvel album intitulé « Umwanya ».

Le mariage des instruments typiquement burundais comme l’Inanga, Ikembe, Umuduri, le son du tambour, avec la guitare acoustique, la basse, le piano, la batterie, l’armoricain et bien d’autres, a été un exploit extraordinaire, du bon Blues créé à la Burundaise.

Devenu célèbre grâce à sa chanson « Samandari », une chanson qui plaide pour la présomption d’innocence, cette fois ci l’artiste Kami valorise le facteur temps « umyanya » qu’il juge très pertinent et très supérieur.

« Le temps, c’est ce qui est plus fort, plus fort que les bombes atomiques, plus fort que les inondations qui dévastent le monde, nul ne peut en être le propriétaire, il est au-dessus de tout », a expliqué Kami à propos du choix du nom de l’album. « Je suis très content de ce qu’on a pu offrir aux fans de la musique. Je crois que j’ai beaucoup évolué par rapport à mon premier concert», Rajoute l’artiste juste après le concert.

Pour Stéphanie, représentante de l’IFB, les artistes ont beaucoup plus besoin du soutien des burundais dans leurs activités. « Les musiciens n’ont pas assez d’appui pour qu’ils puissent aller de l’avant. Les Burundais devraient s’impliquer beaucoup pour soutenir leurs artistes. Bien souvent, ils manquent même un endroit pour répéter afin de produire de bons résultats. C’est vraiment triste », se désole-t-elle.

Article rédigé par: Pacifique BUKURU



Mot cle de l'article: MUSIQUE   BURUNDI   IFB 
Articles plus lus

15/03/2016 La 8ème édition du FESTICAB en approche Lus 812 fois

02/03/2016 La 2ème édition de « Buja sans tabou » ouverte Lus 696 fois

08/07/2016 Une vie à la voix d’or s’est éteinte Lus 489 fois

15/11/2015 Une mère vendeuse de mandarines prête à tout pour ses enfants Lus 438 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center