« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 

« J’aime profondément et passionnément ce que je fais...»

23 Dec 2017 Par Luc-Noël INGABIRE dans Art Lus 36 fois

Jeune burundaise vivant aux Pays-Bas, Nadia Irakiza est une designer qui peut inspirer plus d’un(e) parmi les passionné(e)s de ce domaine. « Kiza Fashion » est le nom de sa marque qui comprend les créations de vêtements, accessoires, sandales et autres.

Image

 « J’ai toujours été fascinée par de belle choses. J’ai grandi avec une volonté d’exposer la beauté et l’élégance de chaque personne à travers la mode», souligne Nadia. Cet intérêt pour la mode s’observe durant son enfance. Nadia passait du temps à ramasser des morceaux de tissus dans un atelier de couture proche de chez elle. « Dans sa chambre, la petite Nadia s’était créé un monde en créant des modèles pour ses marionnettes », se souviennent ses amies.

Depuis 2015, la passionnée, designer, Nadia a indiqué trouvée une place dans l’univers du fashion après des débuts difficile. Elle a commencé à fabriquer des boucles d’oreilles, des bracelets, sandales et à couvrir des sacs à mains avec pagne. Actuellement, nous révèle-elle, une collection de vêtement pour l’été signé « Kiza » est en route.

La satisfaction des produits qu’offrent Nadia semble aller vers l’unanimité. « Ce sont de belles sandales que j’ai acheté chez Nadia. Ça va faire presqu’une année et  elles restent mes préférées », confie Huguette, une cliente. « Et quand je les mets, mon sentiment est celui de porter la beauté africaine», ajoute-t-elle. Une autre cliente des produits signé Kiza indique: « j’ai bien aimé les sacs très originaux que Nadia confectionne avec du tissus...les personnes qui m’ont vu avec le sac ont été charmé ».

Une entrepreneuse au grand cœur...

ImageFace à notre curiosité de savoir la formule gagnante de Nadia vu son succès croissant auprès de sa clientèle du Burundi et des Pays-Bas. Une réponse en une phrase, nous dit-elle, « j‘aime profondément et passionnément ce que je fais. C’est mon seul secret ». Pour cette burundaise de 26 ans native de Gitega, le stylisme est non seulement une carrière mais une vie. Un regard sur ses créations c’est le Burundi qui se dessine et encourage la jeunesse burundaise d’avoir des inspirations et de vivre leur passion.

Nadia n’a pas seulement un côté artiste et commercial seulement mais son travail est aussi orienté vers le social et l’humanitaire. Plein de compassion, Nadia œuvre en faveur des personnes moins favorisées. Des filles-mères, les handicapés mentalement sont les bénéficiaires des actions sociales de la patronne de « Kiza Fashion ». Son objet, « les aider à se sentir utile et moins rejetés par la société ». « Je fais mon entrepreneuriat pour moi, pour l’image de mon pays et j’espère que d’autres jeunes burundais pourront prendre mon exemple en faisant ce qu’ils aiment », note d’espoir de la patronne de « Kiza Fashion ».

Image



Mot cle de l'article: Fashion   Mode   Burundi 
Articles plus lus

15/03/2016 La 8ème édition du FESTICAB en approche Lus 935 fois

02/03/2016 La 2ème édition de « Buja sans tabou » ouverte Lus 858 fois

08/07/2016 Une vie à la voix d’or s’est éteinte Lus 608 fois

15/11/2015 La Troupe Pili-pili sur la planche au FESTBUK 2015 Lus 532 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center