Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 

Burundi : Un nouveau passeport EAC dès 2020

31 May 2018 Par La Rédaction dans Social Lus 79 fois

Ce Lundi 28 Mai 2018, la PAFE (Police de l’Aire, des Frontières et des Etrangers) a procédé au lancement officiel du nouveau passeport qu’utiliseront les passagers burundais à compter de 2020. Ledit passeport est confectionné sur les normes de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est.

D’ores et déjà, plus d’un se demande l’intérêt de ce nouveau passeport, vu que l’ancien permettait à tout détenteur de circuler librement non seulement dans l’EAC (East African Community) mais sur tous les coins du monde.

Prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de ce document de voyage, le Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes, Alain Guillaume BUNYONI, a mentionné que ce nouveau passeport est initié pour être sur les rails de la famille des Etats de l’Afrique de l’Est. De plus, il indique que cette nouveauté présente multiples avantages.

 Particularités du nouveau passeport

Ce passeport qui entre en vigueur en 2020 est identique aux autres passeport des pays membres de l’EAC, excepté l’emblème propre à chaque Etat qui se trouve sur sa couverture.

La durée de validité de ce nouveau passeport change vis-à-vis de celui actuelle. Pour les adultes, elle passe de 5 ans à 10 ans de validité tandis que pour les mineurs, la durée restera 5 ans. Au niveau des pages formant ce document, un changement est intervenu. Les pages ont été majorées et deviennent désormais 52 pages contre 36 du passeport actuel.

 

D’après le Ministre de la Sécurité Publique, à partir de 2020, l’ancien passeport ne sera plus valable, et le prix d’achat reste inchangé, à savoir, la somme de 235.000 Francs Burundais.

Malgré ces changements, certains citoyens burundais ne comprennent pas la plus-value de ce passeport. Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentaires affluent et manifestent l’incompréhension de cette nouveauté.

"Je ne vois pas comment on nous demande de payer à nouveau la même somme d’argent. Cette somme est énorme. Pour ceux qui détenaient l’ancien, ça aurait été mieux si on leur demandait de payer moins que ça", se désole Eric NKUNZIMANA, un jeune de Bujumbura.

Sur les réseaux sociaux, bons nombre d’internautes se montrent inquiets de l’implantation du nouveau passeport.

A ce propos, au niveau de la PAFE, ils signalent que cette activité entre dans la mise en œuvre des engagements de chaque Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est, dans le processus d’intégration régionale. "Le BURUNDI rejoint les autres pays de la famille", souligne le Ministre de la Sécurité Publique.



Mot cle de l'article: Burundi   Passeport   EAC 
Articles plus lus

15/03/2016 La 8ème édition du FESTICAB en approche Lus 935 fois

02/03/2016 La 2ème édition de « Buja sans tabou » ouverte Lus 858 fois

08/07/2016 Une vie à la voix d’or s’est éteinte Lus 608 fois

15/11/2015 La Troupe Pili-pili sur la planche au FESTBUK 2015 Lus 532 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center