« Instant chic » montre le fruit de l’union art et passion

07 Aug 2018 Par La Rédaction dans Art Lus 134 fois

Quand l’art s'associe à la passion, le produit ne peut être qu’efficace. « Instant chic », agence en mode et création artistique se fait de la place à Bujumbura. A seulement 4 mois d’existence, cette nouvelle agence fait déjà bonne impression en invitant sur les scènes de Bujumbura, Lady Jaydee, la star Tanzanienne, pour la promotion de la ligne des vêtements « Instant chic » Made in Burundi.

Elle se nomme Claudine UWERA, celle qui a un rêve de créer un « Human Empire », un rêve qui tend à trouver sa lueur. Avec 5 jeunes demoiselles, Claudine UWERA, Directrice de cette agence se lance un défit. Celui de porter loin l’image du pays à travers la mode. « J’ai créé cette maison pour rehausser l’image du pays avec un don, un talent qui m’est inné, qui est la création. Nous avons tous les ingrédients nécessaires pour que les produits Made in Burundi soit mondialement connu », indique Claudine.

Les efforts de cette talentueuse commencent à donner des fruits. Le mois de juin, la Star Tanzanienne Lady Jaydee était dans les murs de Bujumbura, grâce à Instant chic. « Nous l’avons invité pour le plaisir de ses nombreux fans, mais également dans l’optique de promouvoir notre ligne de vêtements ». Dans la soirée "White Party" Lady Jaydee a apparu, resplendissante en robe blanche, une création créditée par Instant chic . La vedette Tanzanienne a également fêté son anniversaire lors de son séjour à Bujumbura, portant la création d’Instant Chic », nous raconte Claudine, la pionnière de l’agence.

Instant Chic prévoit organiser des formations, des encadrements des jeunes qui ont « l’art dans leurs gènes ». Claudine annonce :« Très prochainement, nous allons recenser les talentueux à encadrer. Ils sont nombreux, éparpillés, et sans appui. Instant Chic va parrainer ces jeunes afin qu’ils puissent être épanouis. Nous allons les identifier, les cibler à partir de 5 ans, et des compétitions auront lieux. Nous voulons leur inculquer l’esprit de travail dès leurs jeunes âges ».  



Mot cle de l'article: Mode   jeune   talent 
Articles plus lus

15/03/2016 La 8ème édition du FESTICAB en approche Lus 949 fois

02/03/2016 La 2ème édition de « Buja sans tabou » ouverte Lus 875 fois

08/07/2016 Une vie à la voix d’or s’est éteinte Lus 629 fois

15/11/2015 La Troupe Pili-pili sur la planche au FESTBUK 2015 Lus 539 fois

Restons Connecte


© Journal Inkuru | Développé par Burundi Apps Center